Summer Days

Jours d'été

Quand on est enfant, l'été semble durer éternellement. Mon fils et moi étions justement en train de réfléchir à la rapidité avec laquelle le temps passe aujourd'hui par rapport à l'époque où nous étions enfants. Nous nous souvenons tous deux que les étés de notre enfance étaient interminables, des semaines et des semaines remplies de soleil et de jeux.



L'été nous apporte tant de joie et de souvenirs.



J'aime le soleil, la chaleur, les arbres, les fleurs et les plantes. J'aime m'asseoir dans mon jardin, prendre un café et discuter. 

 

 

Nous passons généralement plusieurs semaines à notre chalet de Thessalon pendant l'été. Thessalon est une petite ville du nord de l'Ontario située à la sortie de l'autoroute 17 et à environ une heure de Sault-Sainte-Marie. La rivière Thessalon traverse la ville et se jette dans le lac Huron. Je sais que je le dis souvent, mais si vous n'avez jamais vu les Grands Lacs, cela devrait figurer sur votre liste de choses à faire. Ils sont étonnamment majestueux.

 

 

Vivre dans le nord de l'Ontario et à notre chalet est idyllique pour moi. J'aime y être en toute saison, mais l'été est synonyme de café sur le quai, les pieds dans le lac, tout en écoutant les oiseaux.



J'utilise une application géniale sur mon téléphone, appelée Merlin, pour identifier les noms des chants d'oiseaux qui remplissent mes matins et mes promenades estivales. Je peux maintenant reconnaître quelques-uns des oiseaux qui volent fréquemment, comme les geais bleus, les mésanges, les sittelles à poitrine rousse et les moineaux à gorge blanche.


Ce n'est pas que je fasse grand-chose et quel luxe, la plupart des journées sont remplies de longues promenades, de glaces, de fleurs sauvages, de peinture, de lecture et de visites à des amis, mais c'est le moment de rattraper ce qui est important et de se reconnecter à la nature sans l'agitation du quotidien.


Cette année, je suis déterminée à prendre des photos de référence des fleurs sauvages que je vois lors de mes promenades et randonnées. Je veux commencer une petite série.

 

 

L'autre jour, j'ai trouvé sur Internet ce magnifique poème de l'auteur Gaby Comprés qui m'a fait chaud au cœur. Rien ne me réjouit plus que de voir des fleurs sauvages.

 

 

 

Les fleurs sauvages (traduction)

Soyons des fleurs sauvages,

laissons nos âmes être dispersées par le vent.

Laissez-nous grandir, sauvages et libres,

grands et courageux,

dans les endroits où nous rêvons,

dans les endroits où nos désirs

sont comblés.

Laissez-nous grandir entre les fissures

de la rupture,

et nous rendrons tout beau.

 

Profitez de vos étés !

Retour au blog